On ne choisit pas sa famille…

Encore moins sa famille recomposée…

Les familles recomposées… Voilà un thème imposé où  je me suis dis: A l’heure où  le TBC me demande une approche plus personnelle (ce que je fais ailleurs et de manière parcimonieuse), ils choissisent un sujet dont je ne connais rien, c’est bien ma veine.

Ayant perdu il y’a quelques jours mon pillier  (mon père), son exemple de vie de couple marié-heureux de 33 ans nous est en tête; comme il nous revient qu’autour de nous les oncles/tantes n’ont pas forcément  le meme vécu: des celibataires endurci(e)s aux divorcés  épanouis  en passant par les malheureux mariés toujours en crises. Nous nous apercumes vite que le sujet nous renvoyait comme pour beaucoup au mariage et à  la perception que notre société en a, ‘La poule ne parlant pas des choses des dents’ il etait evident pour nous que nous n’avions rien à en dire. Mais au fond est ce vrai? Qu’est ce que la famille? N’en forme-je pas une avec mon petit prince? Et vue mon age, elle est appelée à  evoluer.

Alors la famille, la famille ‘composée’, classique: « Communauté  d’individus relié  par des liens de parenté » Claude Levi-Strauss, elle induit une obligation de solidarité morale et materielle entre ses membres censée aider à proteger ceux-ci et favoriser leur epanouissement physique, social et affectif.  Etant un element de la culture, elle varie donc selon les contextes dans sa conception du nombre, du niveau  de solidarité et meme du type de liens; Mais le paramètre épanouissement, l’élément bonheur est immuable. C’est donc de l’individu qu’il s’agit avant tout; L’individu dans sa connaissance de lui-meme, dans ses choix, sa conception de la vie, et sa capacité à s’affranchir ou non d’un carcan établi par des individus qui ne sont plus sans pour autant trahir les valeurs d’humanité… exercice de haute voltige s’il en est.

f39e8deb

Un aîné m’a dit il y’a deux jours que son divorce était dû au fait qu’ils vivaient (s’exprimaient) dans deux bulles différentes: pendant qu’elle etait vacances en europe, blingbling, meilleurs ecoles pour le plaisir de la comparaison; il aspirait à  autre chose, une elevation spirituelle, un ‘connais-toi toi-même’ qu’en face on n’etait ni en meme de comprendre ni meme d’entendre. Très  vite tout a été clair. Il etait de bon ton pour le jeune cadre presentant bien qu’il avait été (et etait toujours lol), formé à  l’excellence occidentale, de se marier… il le fit donc. Nous appellons la somme de nos erreurs: experience, il fit donc l’expérience du mariage avec quelqu’un qui ne lui correspondait pas. Vint le moment du choix avec les enfants au milieu, 15 ans plus tard dit-il, il le referait meme plus tôt, car on n’offre à  ces enfants que ce qu’on a : sa paix interieure, son epanouissement, sa force, l’image d’un couple vraiment en phase (malgré  les tumultes), le bonheur d’etre soi-même. « Si je savais avant ce que j’ai compris ensuite… j’aurais attendu. Attendu d’etre mur et clair avec mes vrais besoins, attendu la bonne. J’ai essayé de reussir mon divorce ». Mais ‘Si jeunesse savais…’ ce serait trop facil n’es ce pas? Chaque pierre dans un jardin contribue à  sa beauté.

Quand à moi, j’ai commencé à  batir ma famille, malgré  le carcan social qui attendait de moi autre chose, autrement. Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Comme pendant la composition d’un tableau de Maître, j’associe les couleurs que le destin m’envois en priant pour la clairvoyance necessaire pour ne pas utiliser celles qui ne feront pas écho avec mon etre interieur. Cela necessite du courage et de la patience, de ne pas ceder à  la pression sociale… Mon feu père (traditionnaliste s’il en est) m’avait dit une chose surprenante avant de partir: « Ne te marie pas pour moi, ni pour ton fils, ni pour personne… marie-toi pour etre heureuse en etant toi-même, ton partenaire doit etre a ta hauteur. Il y’aura des difficultés y’en a toujours, mais ne te trahi pas pour un pseudo mariage. » Bon, j’ai donc mon quitus moral…lol.

citation-marc-vilrouge-3589

De facto, ma famille à  moi est atypique et le sera toujours. J’en arriverais probablement à  demander à  un tiers de devenir parent le jour où  il se mettra en couple avec moi. J’aurais peut-etre moi aussi à devenir maman de plusieurs du jour au lendemain qui sait (ne pas demander aux autres ce qu’on est pas pret à  donner). Rien ne sera facil si je souhaite me mettre en couple… faudra trouver l’équilibre: gérer  l’arrivée  du nouveau conjoint dans la famille (avec son vécu  antérieur, en esperant que les demons soient exorcises) et la relation entre les nouveaux et les Ex, trouver chaqu’un sa place de beau-parent, trouver comment se faire appeller sans heurter, trouver un compromis pour les divergences dans l’éducation (qui parfois implique d’autres adultes), organiser la maisonee et la nouvelle fratrie en donnant du temps, etre clairvoyant sur ses phobies (tabou de l’inceste et autres), acceuillir les nouveux bébé, gérer les conflits et etre un parent juste… et composer avec les belles-familles entremêlées. Liste non-exhaustive de gros challenges qui ne peuvent se relever que dans l’Amour vrai, la confiance entre les adultes et mieux encore le Dialogue. Le secret ultime commun à  toutes les recompositions reussies disent les temoins: Parler, beaucoup voire trop.

Les schemas traditionnels sont de plus en plus bousculés, mais cette mosaïque est source d’infinie richesses, encore faut-il de la maturité et un partenaire sûr. « Pour construire un esprit de famille recomposées, il faut avoir une vision commune et une implication des deux adultes (voire plus, dirais-je lol). Vous êtes des bâtisseurs ». O. Becker. Resilience et lâcher-prise  seront vos mots d’ordre. Les jeux relationnels sont complexes, mais l’enfant a juste besoin d’amour et de parents maturs qui ne se sentent pas en insécurité lorsque leurs enfants sont heureux en compagnie d’autres adultes et en meme temps assez en paix avec eux-meme pour ne pas supposer que tout le monde veut leur ‘voler’ l’affection de leurs poussins comme ils n’auraient  de telles velléités (n’es ce pas?). Votre enfant pour etre en paix a juste besoin de votre quitus pour aimer l’autre sans culpabiliser du poids d’une supposée trahison que vous lui faite porter. Beau-parent c’est tellement plus qu’un parent, parcequ’il a choisi d’aimer sans y être obligé. 

images (3)

Y’a pas pire trahison envers les autres que celle qu’on se fait à soi-même; se mentir sur qui on est vraiment c’est  ouvrir la boite de pandore. Il n’est pas de sacrifice facile et sans regrets ponctuels, mais l’honnêteté envers soi-même aidant il n’est pas de vains sacrifices dont les bienfaits perdurent au-delà de cette vie. N’ajoutons pas des plaies aux cicatrices, soyons heureux c’est le meilleur moyen pour qu’ils le soient.

citation-famille-famille-recomposee-warner-bros-copie-1150913_H170527_L

A mon petit Prince… ton bonheur sera toujours mon baromètre, je lui sacrifierais mon bien-etre et tout ce que je possederais… mais je ne lui sacrifierais jamais ma paix profonde.

 

*********

Article ecrit dans le cadre du TBC (liens à  suivre)

Thème imposé : « Les familles recomposées  »

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “On ne choisit pas sa famille…

  1. beau bilan des forces en présence et paramètres intervenant dans le cadre des familles recomposées. Tu n’as peut être pas cette expérience, mais la lucidité et la clairvoyance de ton analyse me fait comprendre que tu sauras gérer cette situation le cas échéant.
    Pour finir sur une touche plus personnelle, je crois que ta plume est entrain de m’apprivoiser depuis le dernier billet sur le libertinage. Tes illustrations sont top.

    J’ai aimé.

    J'aime

  2. Joli Joli. Quelques petites coquilles à revoir par-ci, par-là. Bye bye au paternel aux beaux conseils. Ce n’est qu’un aurevoir dit-on. Sur le fond, bel exercice de description réaliste de la vie en famille recomposée. J’ai apprécié les petites citations, qui montrent le temps pris pour une vraie recherche. Merci pour ça. A la fin de ce TBC, j’ose croire que ta nouvelle/ancienne passion ne prendra pas la poudre d’escampette et que nous aurons toujours, le plaisir de te lire (j’ai été un peu absente par ici, mais ce n’est que partie remise). Trève de bavardage, bisou bisou camarade virtuelle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s