My STORY

Bègue et alors?

Brigerton Chronicles a frappé les esprits au travers de la série éponyme sur NETFLIX. Voici encore un contenu qui évoque la dernière sortie de Shonda Rhimes en Décembre 2020, entre articles, vidéo, podcast, débats multiples il y’a eu de quoi faire en un mois. J’ose croire que Julia Quinn (l’auteur) est contente d’avoir cédé les droits d’adaptation parce que les personnes comme moi vont surement acheter ses 8 livres tôt ou tard. Oui, au contraire de beaucoup, j’aime les romans historiques; Les œuvres de Barbara Cartland (entre-autre) n’étaient pas de la grande littérature comme certains le conçoivent mais elles permettaient à beaucoup qui n’avaient pas accès aux bibliothèques ou à la connaissance d’autre chose, pendant certaines périodes de leur vies, de garder un pied dans la lecture. Une lecture qui correspondait en parti à leur intérêts. Romans à l’eau de rose sur fond historique, c’est semble t’il ce qu’écrit Mrs Quinn, le mot clé étant ici « Historique ». Beaucoup négligent les apports de ce type d’ouvrage dans la connaissance de l’histoire et la culture sur tout les plans, d’un monde qui n’est pas notre mais nous a tellement impacté.

« L’Histoire est la connaissance du passé basé sur les écrits », quiconque a fait ses études secondaires au Cameroun dans les années 90 connait cette citation. Je pourrai avec du recul poser la question de la place de la connaissance des peuples de tradition orale mais ce sera un sujet pour une autre fois. Alors oui j’aimais l’histoire et c’est toujours le cas. La grande comme la petite, celle des peuples comme celle des individus, racontée par les grands et les plus petits. Mieux que la construction des sociétés, l’histoire des individus est tout aussi importante. L’histoire de notre lignée… la notre… est à connaitre et donc à faire; qu’on l’épouse ou qu’on s’en détache, elle tricote la grande histoire de l’humanité.

Voila donc que répondant aux stories Instagram sur les relations amoureuses inspirées par le premier épisode de Brigerton la série, de ma chère Marie_Noelle_B, Befoune (au contraire de ses habitudes) nous produisait l’épisode 15 de son podcast Les Papotages de C. sur le même sujet. Précisément sur les mensonges en amour. Seulement voila: Befoune bégaie. Ce n’est pas l’annonce du siècle, je me permets de l’évoquer parcequ’elle même en déchainant l’humain en elle a pris le parti de libérer sa parole et sa voix. Je ne sais donc pas ce qui vous a le plus interpellé dans Brigerton, les sujets sont nombreux, mais le fait est que l’un des héros principaux bégaie. Simon Basset, Duc de Hastings (oui c’est comme ca qu’on libelle les noms d’aristocrates, je vous l’ai dit les romans historiques nous apportent des connaissances à foison) bégaie et pas qu’un peu, même à l’âge adulte selon l’œuvre originale.

Le Bégaiement… un peu, beaucoup, passionnément. Il s’avère que, peu de gens le savent ou le constatent lorsqu’ils me côtoient, je bégaie. Privilège familial semble t’il. Bègue et alors?

Lire la suite « Bègue et alors? »
My STORY

My Fibroid Journey

Le titre est en anglais, le texte en français… Toute la dualité de l’éducation reçue pendant de longues années tant au niveau familial qu’académique. Certains concepts me viennent en anglais aisément et pour leur déroulé plus étendu la langue de Molière prend souvent le pas sur celle de Shakespeare. D’entrée de jeu, pour ceux qui me lisent pour la première fois, surtout sur un sujet personnel: il y’aura des coquilles dans le texte (pour des raisons que j’expliquerai un autre jour peut-être; je corrigerai plus tard rassurez-vous); c’est surtout parce-que j’écris toujours en un jet de quelques minutes ce que j’ai longtemps ruminé. Les sujets de ce type bien qu’ils soient d’utilité publique, pour moi, ne doivent pas toujours faire l’objet d’une leçon, vous n’aurez donc pas un exposé ( nous avons les écoles, les livres et google pour çà; de plus je suis disposée à poursuivre la discussion et apporter un éclairage technique et médical dans vos commentaires ou sur mon instagram mamzell_jd), nous allons nous concentrer sur autre chose. Tout ceci étant posé, revenons à nos fibromes… hé oui nous parlons du vécu; de la vie des femmes noires avec les fibromes utérins…pas de moutons…

Lire la suite « My Fibroid Journey »
My STORY

Défi 30 Jours Spécial Écriture…

RENOUER AVEC L’ECRITURE

10 mois de silence sur ce blog.

Et cela aurait pu continuer sans que je ne m’en plaigne, mais surement avec un petit pincement au cœur. On sait souvent où les années sabbatiques commencent mais on ne sait jamais quand elles se terminent, peut être jamais vraiment. Les expériences sur le chemin de la paix interieure nous changent irremédiablement.

Dans mes nouvelles aventures, mes nouvelles expériences, j’ai rencontré Madame Kea Ring, auteur, plus ou moins active sur Instagram. Elle évoque souvent très bien les problematiques liées à l’ecriture sur son blog et ses pages. La page blanche entre autre. A l’image des défis sportifs, elle a lancé un défi le 1er mars, un défi 30 jours d’écriture qu’elle vous expliquera mieux que moi sur MadameKearing.

Lire la suite « Défi 30 Jours Spécial Écriture… »
My STORY

La Fille de L’Homme en Blanc…

Avez-vous déjà vu mourir votre père?

Je ne parle pas du concept psycho freudien de tuer le père à la façon d’œdipe, de fantasme inavoué, de cauchemar ou prémonition… loin de là, loin de moi (vade retro satanas 🤞😆)… Non.

Je parle de voir quelqu’un dont les poumons étaient désormais défaillants, qui manquait de souffle… inspirer et expirer, inspirer profondément puis expirer pour la dernière fois… en le regardant en face et lui dire Au-revoir. Vous, non? (Dites le nous en commentaire 👀), Moi Oui.

Lire la suite « La Fille de L’Homme en Blanc… »
My STORY·PARENTALITE

Aventures d’une grossesse pathologique…

Prenez cahier, la lecon du jour…

Titre: Grossesse difficile ou l’art d’obtenir un pseudo-repos longue durée…

« La grossesse n’est pas une maladie »…  très galvaudé et pourtant cela n’empêche personne de le chanter à tue-tête, encore moins les professionnels de la santé dont je fais partie (heureusement ou malheureusement). Nous sommes pourtant bien placés pour savoir que cela peut se révéler grave voire mortel (mais… n’allons pas si vite en besogne).

Lire la suite « Aventures d’une grossesse pathologique… »